Lorsque les souvenirs deviennent des images

Nos souvenirs se transforment et se diluent constamment. La mémoire perd ses codes, se modifié et se recréé. L’oubli se rue sur notre mémoire et la lucidité, qui se surgit comme un éclair, se dissipe à l’instant

Parfois, nos souvenirs s’altèrent et nous mettons en question la véracité des images, qui sont la preuve matérielle du vécu. Ainsi, nous nous attachons aux souvenirs que nous chérissons plus que les images car nous les considérons comme étant les vestiges de nos expériences. Mais l’esprit joue avec eux, et ils se dissipent en eux-mêmes. Nous reste-t-il donc l’image ? Le souvenir ?

Dans Saint-Sacrement, j’ai voulu illustrer, expliquer, et comprendre la perte de la mémoire due à la maladie d’Alzheimer ou à la démence. Dans ce cas-ci, il s’agit de mes parents et des mes ancêtres. A travers des photographies, des films négatifs et de mes propres réminiscences, j’ai essayé de recréer leurs souvenirs comme une excuse pour ancrer ma mémoire face au tourbillon de l’oubli.

Santisimo Sacramento PDF